Chateau Margaux

Le Chateau Margaux, autrefois appelé “la Mothe de Margaux”, est un domaine viticole très prestigieux à Bordeaux, avec une histoire et une renommée bien ancrées dans la viticulture française.

 


> Vieux Millésimes de Château Margaux en Stock <


Quels sont les meilleures années du Château Margaux

Comptoir des Millésimes vous présente aujourd’hui les vins les mieux notés du Château Margaux. Ce classement n’est pas figé, celui-ci est uniquement basé sur le classement des notes Robert Parker and The Wine Advocate, et aussi les notes de Wine Spectator sur les vins du Château Margaux. Libre à chacun de déguster les différents prestigieux millésimes du plus grand château de l’AOC Margaux. Voici le classement des meilleurs millésimes du Château Margaux :


  • Château Margaux 2000

Un des plus grands millésimes de la fin du XXème siècle. Le millésime 2000 a donné un vin élégant, et très doux en bouche. C’est une nouvelle forme de qualité pour le Château Margaux. Au fil des années, la texture de ce vin est plus serrée mais garde une finale incroyablement douce et une durée impressionnante. Il est composé de 90% de Cabernet Sauvignon et 10% de Merlot.

Noté 100/100 Robert Parker : “Des arômes très complexes et une grande pureté. Mi-corsé, de superbes fruits bleus, rouges et noirs entremêlés de fleurs printanières, un dosage subtil de chêne neuf et une personnalité unique. Il est élégant, et puissant. La couleur reste en très bonne santé, il est opaque, bleu / violet, mais il n’y a aucune raison d’hésiter à le boire jeune. Il devrait évoluer pendant encore 30-40 ans, donc il ne faut pas se presser non plus.” (Juin 2010)


  • Châteaux Margaux 1989

Le millésime 1989 du Chateau Margaux est Noté 100/100 par James Suckling : Un nez offrant des baies et des groseilles, avec des fleurs séchées qui se transforment en cèdre subtil et en fruits secs. Structuré et corsé, avec des tanins ultrafins et une texture soyeuse. C’est si serré et puissant, mais toujours en retard. La bouche se construit et se construit, avec des tanins étonnants. À boire dès maintenant, jusqu’en 2025.


  • Château Margaux 1990

Des conditions climatiques exceptionnelles pour ce millésime. 1990 est le troisième d’une série de très grands millésimes, avec 1988 et 1989. Un vin qui a du charme et une grande finesse. Les merlot, cabernet et petit verdot de 1990 étaient exceptionnels, riches et tendres, avec un grain serré mais d’une grande douceur, et un fruité impressionnant. On retrouve une parfaite harmonie et une grande puissance.

Noté 100/100 Robert Parker : “Il dispose d’une richesse aromatique extraordinaire. On retrouve des fleurs printanières, du camphre, fruits rouges et noirs très doux, un soupçon de réglisse et aucune preuve de son vieillissement à 100% en fût de chêne. Rond et généreux avec une faible acidité, mais une richesse opulente, corsé et frais, avec une précision d’un laser, ce superbe vin commence à peine à atteindre son plateau de pleine maturité, où il devrait se développer pendant trois décennies. Un des vins légendaires du Château Margaux. On peut le boire maintenant, comme dans vingt ou trente ans pour les plus patients”. (Juin 2009)

 


> Vins du Château Margaux au meilleur prix <


  • Château Margaux 2010

Aussi grand que le millésime 2009. Les cabernet sauvignon (90%) ont su faire face à une année sèche et fraiche, et donne à ce vin une certaine finesse aromatique, et sa puissance. Pour finir, on retrouve 7% de merlot, 1.5% de cabernet franc  et 1.5% de petit verdot.

Noté 100/100 Robert Parker : “le 2010 est  brillant , une couleur pourpre et profonde, pure et intense, avec des notes florales, énorme opulence. Un vin d’une grande noblesse. Avec des charges de bleuet, de cassis, de fruits violets infusés et un niveau d’alcool supérieur à 13,5% (bien que cela semble modeste par rapport à plusieurs autres premiers crus, notamment Chateau Latour et Haut-Brion). Il devrait vieillir sans effort pendant 30-40 ans.” (Février 2013)


  • Château Margaux 2009

2009, un des plus grand millésime du Château Margaux. Les raisins ont atteint un superbe niveau de concentration, une grande finesse, un bel équilibre et une fraîcheur envoûtante. Un vin incroyable, de par sa puissance tannique, sa douceur et de son ampleur. Un petit degré alcoolique de 13.3% qui conserve une fraicheur dans la finale, savoureuse avec une grande longueur.

Noté 99/100 Robert Parker : “Un niveau de concentration très rare pour ce Château Margaux 2009, puissant, fabriqué à partir de 87% de Cabernet Sauvignon et le reste principalement de Merlot, avec de petites quantités de Cabernet Franc et de Petit Verdot. Comme la plupart des médocs, l’alcool ici est plus faible que les autres Châteaux Margaux. Des notes de myrtilles en abondance, de cassis et de fleur d’acacia, ainsi que des notes de charbon de bois. Un vin affichant des tanins doux, bien intégrés, ainsi qu’une certaine légèreté. Riche, rond, généreux, il devrait se développer pendant encore 30 à 35(+) ans.” (Février 2012)

 

  • Château Margaux 1996

Une année compliquée, des fortes pluies en septembre, qui, à l’inverse de ce que l’on aurait pu penser, étaient assez favorables au processus de maturation des cabernets sauvignons, qui ont atteint un niveau de pureté, et de qualité de fruit incroyable. Sa texture très dense et ses formes harmonieuses nous offre un vins de 1996 d’exception.

Noté 99/100 Robert Parker : “Sans aucun doute l’un des plus grands classiques produits par le Château Margaux. Il allie une puissance mesurée, une élégance extraordinaire, et une complexité admirable. La couleur est pourpre / opaque. Le vin offre des notes très pures de mûres, de cassis, de pain grillé, et de fleur. Une douceur magnifique, une personnalité transparente, et le corps bien chargé. Rien ne s’égare de sa qualité. Un goût bien prononcé et long. Mes instincts suggèrent que ce vin sera fermé, mais à l’heure actuelle, il est sublime pour un vin récemment mis en bouteille. Le fruit est exceptionnellement doux et pur. Ce vin développera un parfum extraordinaire, et possédera niveau de richesse très élevé. À maturité pour 2005-2040.” (Avril 1999)

 


> Vins du Château Margaux au meilleur prix <


 

  • Château Margaux 2016

Le millésime 2016 du chateau Margaux a obtenu la note de 99/100 par Lisa-Perrotti Brown : De couleur grenat pourpre profond, le Château Margaux 2016 (composé de 94% de cabernet sauvignon, de 3% de cabernet franc, de 2% de merlot et de 1% de petit verdot) est composé de sashays aux saveurs de groseille rouge glamour, de violette confite, de kirsch et de cassis suivi par des notions de sol noir labouré, de sol forestier, de casserole en fonte et de boîte à cigares avec des notes subtiles de lavande et de thé oolong. Des notes mi-corsées et minérales lacées flottent au-dessus de la bouche avec une sensation aérienne d’apesanteur, mais il est super intense avec des couches de saveurs rouges et noires soutenues par une texture ferme de tanins fins et limoneux, se terminant merveilleusement parfumée et incroyablement longue. À boire de 2024 à environ 2063.


  • Château Margaux 1900 : le millésime légendaire

Une récolte impressionnante, en quantité comme en qualité qui a donné naissance à un Chateau Margaux 1900 mythique.

Robert Parker : “Magnifiquement riche, avec un parfum qui doit remplir une salle entière. C’est un vin incroyablement onctueux, opulent, et bien ciblé. Le fait qu’il puisse équilibrer la puissance et la saveur, à la fois avec finesse et élégance, permet de le démarquer comme étant l’un des vins les plus extraordinaires que je n’ai jamais goûté. Non seulement ce vin peut vivre encore une autre décennie, mais je soupçonne qu’il puisse tenir encore 20 à 30 ans. Un vin à couper le souffle !” (Octobre 1994)


  • Château Margaux 2015 : un nouveau né plein d’ambition

Si nous devions situer le Château Margaux 2015 par rapport à ses ancêtres, nous pourrions affirmer qu’il sera d’une qualité aussi stupéfiante qu’un 2005, un 2009 et un 2010, de par sa force, sa chair et sa subtilité. Ce qui est sûr, c’est que le 2015 offrira de nombreuses surprises pour les plus patients.

Noté 98-100 Robert Parker :  “Le bouquet vise directement les sens. La bouche est parfaitement équilibrée, avec des tanins très fins, qui s’harmonisent à des notes de mûre, de myrtille, de graphite et de cèdre. C’est un dernier cadeau de Paul Pontallier, le cadeau d’un vigneron très doué.” (Avril 2016)


  • Château Margaux 2018 : un avenir de champion ?

97-100/100 par Lisa-Perrotti Brown : Le Chateau Margaux 2018 est composé à 90% de cabernet sauvignon, 4% de merlot, 4% de cabernet franc et 2% de petit verdot. Le grand vin représente 36% de la récolte cette année. Le vin a un pH de 3,8 et 14% d’alcool. De couleur pourpre-noir profond, il dégage des notes énergiques de cerises Morello, de framboises noires et de tarte aux mûres noires, ainsi que des nuances de terre parfumée, de violettes confites, de lavande, de bois de santal, de cigares non fumés et d’olives noires avec une douce vague de cassis et de réglisse émergeant avec cajolage. Corsé, le palais est doté de l’énergie la plus étonnante, offrant couche après couche de fruits rouges et noirs aux tonnes de nuances terreuses, encadré par des tanins extrêmement mûrs et à grain fin, se terminant par une étonnante fraîcheur et une longueur extraordinairement longue. parfum persistant. Magnifique.


Sur le même sujet

Laissez un commentaire