meilleur-vin-millesime-1962

🍷 Le millésime 1962 est un millésime qui vous tient à cœur ? Il s’agit pour vous d’une année de naissance, d’une année de mariage ou tout autre symbole qui vous incite à vouloir offrir ou boire un vin de cette année ? Nous allons vous décrypter ce millésime afin de vous aider à acheter la bouteille qui conviendra le plus à votre besoin.

> Nos vins de 1962 en stock !

achat de vin et millesime

  • Le Millésime 1962 à BORDEAUX

Le millésime 1962 a du mettre les bouchées doubles pour passer après le très grand millésime 1961.

On dit d’ailleurs qu’à l’époque, le millésime 1962 est un des millésimes les plus sous-côtés du vignoble Bordelais. Car en plus de passer après un immense millésime 1961, l’année 62 fut une année très consensuelle. Les vins étaient souples et fruités, gourmands et volumineux, avec des tanins mais pas trop. Vraiment tout pour plaire au plus grand nombre. Et c’est pour cela que beaucoup d’experts ne donnaient pas cher de sa peau, quant à la qualité de son vieillissement, le trouvant trop « gentil ». Cependant, les très grands 1962 se dégusteront parfaitement jusque dans les années 2000. De nos jours, seuls quelques spécimens peuvent encore prétendre se déguster, mais, nous conviendrons que les vins seront très évolués.

Dans la vigne, le millésime 1962 aura été tout ce qu’il y a de plus classique sur Bordeaux. Une floraison en temps et en heure, sous le soleil. Un été plutôt chaud, avec quelques orages, mais qui n’engendreront pas d’inquiétudes auprès des vignerons, puis des récoltes plutôt de bonne qualité, qui se passèrent pour certaines sous une fine pluie, mais là encore sans trop de difficultés. Le tout donna donc des raisins assez mûrs grâce au soleil de plomb, mais gonflés en jus du fait des quelques orages et pluies saisonnières. Il n’en fallait pas plus pour produire un millésime très consensuel, flatteur accessible au palet très rapidement. Tout le vignoble Bordelais produira sur ce millésime 1962, un vin de bonne ou très bonne qualité. Que ce soit sur la rive gauche, avec des Saint-Estèphe, Pauillac ou Saint-Julien de bonne facture. Nous avons encore dans nos caves un Château La Lagune 1962, un Haut-Médoc mythique, qui fait partie des grands classiques du Bordelais.

Sur la Rive droite, les Pomerol et les Saint-Emilion sont très opulents, très riches en goût. Nous avons la encore quelques bouteilles de ces appellations. Et quoi de mieux que Château Rouget 1962 pour représenter Pomerol et Château La Couspaude 1962 pour Saint-Emilion.

Les vins blancs ne sont pas en reste sur ce millésime, et qu’il s’agisse des vins de Pessac-Léognan ou des Sauternes les vins sont d’une très grande qualité. Pour les curieux qui voudraient déguster un vieux Pessac-Léognan, nous disposons encore de quelques bouteilles de Château La Louvière 1962, les arômes évolués du sauvignon vont prolonger sa finale. Et pour les gourmands, nous disposons de quelques bouteilles de Rabaud Promis, Grand Cru Classé des Sauternes. Sa couleur très foncée, présage un vin sucré très liquoreux. Une superbe découverte.

 

  • Le Millésime 1962 en BOURGOGNE

Tout comme sur Bordeaux, la très bonne qualité du millésime 1962 fut dissimulée par sa grande sœur de 1961. Cependant, les vins n’ont pas grand chose à envier à cette dernière. Point de vue viticole, le millésime s’est assez bien déroulé dans l’ensemble, avec juste ce qu’il fallait pour le bon développement de la vigne. Cependant, même si l’été fut chaud, le mois de Septembre a subi des pluies au moment des vendanges, ce qui les décala de quelques jours, sans qu’il n’y ait trop d’impact.

En rouge, la totalité du vignoble sortira des vins de très bonne facture. Onctueux, puissant et opulent à souhait. Sur ce millésime, un domaine proposa des vins fantastiques. Le domaine de La Romanée-Conti. Qu’il s’agisse des Richebourg, des Grand Echézeaux ou encore de la Romanée-Conti. Pour compléter le tableau, les Pinot Noir de la Côte de Beaune sont eux aussi très jolis, Pommard et Volnay en tête des notes.

Le millésime 1962 est encore plus favorable pour les vins blancs. Il est considéré par les spécialistes comme étant un des meilleurs blancs jusqu’aux années 1990. Il accompagne les millésimes 1966, 1969, 1973 ainsi que le duo 1985 et 1986. Les Chardonnay étaient, même après 20 ans, encore des bébés. Leur fraîcheur lors des dégustations des plus grands vins aura surpris tout les dégustateurs.

 

  • Le Millésime 1962 en VALLEE DU RHÔNE

Une fois n’est pas coutume, les vins de la vallée du Rhône ressembleront fortement à ceux de leurs confrères Bordelais. Le cycle végétatif sera respecté dans l’ensemble, et, tout comme sur Bordeaux, certaines pluies feront leur apparition. Tout comme sur Bordeaux, ces pluies auront pour point positif de donner un peu de volume aux billes de raisins déjà bien gorgées en sucre. L’équilibre était donc bel et bien là. Si nous coupons la poire en deux, les vins du Nord, les vins septentrionaux, seront propulsés par leur puissance aromatique et leur complexité. Les vins de Côtes-Rôtie sont puissants et costauds, mais l’appellation Hermitage aura la part belle sur cette année 1962, qu’il s’agisse des vins blancs ou des vins rouges. Dans le Sud du Rhône, le grand classique Châteauneuf du Pape aura fait le travail. Les plus grands seront à la fois très puissants, sur les épices et les fruits noirs et à la fois tout en finesse avec une finale souple, délicate mais très longue. Signe d’un très grand millésime.

 

  • Le Millésime 1962 sur le reste de la France

En Champagne, le millésime sera plus difficile qu’ailleurs. Il aura fallu beaucoup de travail, de tri et de dégustation, pour que les maisons Champenoises proposent des bons jus. Les complications climatiques auront rendu le vignoble assez inégaux. Quoi qu’il en soit, le millésime 1962 n’est plus dégustable de nos jours, mais aura donné de belles émotions aux amateurs de Champagne.

Pas très loin de là, en Alsace, l’année 1962 fut pléthorique. Des grosses vendanges donneront beaucoup de jus aux propriétés qui ont pu se frotter les mains. Ces récoltes massives auront tout de même donné des vins de bonne qualité.

Les vins de Loire seront quant à eux parfaitement équilibrés, épargnés par les fortes pluies qui éviteront la dilution des vins. Les Cabernet Franc sur Chinon et Bourgeuil ont été à l’époque de très grande qualité.

 

Le meilleur vin français de 1962

 

🥂 99/100 Parker

Garde : 2015 – 2030
Dégustation par Neal Martin en 2015 : “Dégusté à la verticale de La Romanée au Domaine du Comte Liger-Belair. Le La Romanée Grand Cru 1962 a une histoire intéressante. Cette bouteille provient en fait d’un tonneau qui était un cadeau de mariage aux parents de Louis-Michel, dont il ne reste que trois ou quatre bouteilles. Elle a une couleur pâle comparée aux millésimes coeval mais ce n’est pas un signe de faiblesse. Au contraire, le bouquet fourmille de marasquin et d’orange sanguine purs et étonnamment luxuriants. La pureté et la définition sont hors du commun. La bouche est exquisément équilibrée avec une telle fraîcheur qu’on pourrait croire qu’elle provient d’un climat plus chaud. Les tanins sont en filigrane, avec juste une pincée de poivre noir vers la finale qui persiste longtemps en bouche. Il n’est pas possible de faire mieux que cela.”

 

 

> Les meilleurs vins de 1962 en stock sur le site

Laissez un commentaire