À l’image des différents terroirs présents sur l’hexagone, tous les cépages de France se suivent, mais ne se ressemblent pas. Avec ses 7 cépages, l’Alsace peut se targuer de produire des vins identifiables riches en saveurs. Majoritairement blancs, les cépages alsace font bonne figure dans le milieu des cépages français. Pour faire plus ample connaissance avec cette production, il suffit de suivre le guide des cépages alsaciens.

> Nos Vins des Grands Domaines d’Alsace en vente <

Les différents cépages des vins blancs d’Alsace :

  • Le cépage gewurztraminer : De la famille des Traminers, ses grains rosés peuvent lui conférer l’appellation de savagnin rose aromatique. Facilement reconnaissable en bouche, sa vinification peut être réalisée en vin blanc sec ou moelleux. Récolté en vendanges tardives ou sur-maturées, on peut même le trouver en version plus sucrée, voire liquoreuse. Il bénéficie de notes florales, de litchi, de miel et d’épices. Avec un parfum puissant et une robe intense aux reflets dorés, il assure la promesse d’une dégustation riche en saveurs qui s’accordera aussi bien à l’apéritif qu’en accompagnement de plats exotiques ou de fromages corsés.

 

  • Le cépage riesling : 23 % du vignoble alsacien est consacré au riesling. Vin sec, il peut se trouver en version liquoreuse suite à une sur-maturité. Très aromatique, il peut se conserver plusieurs années. Son élégance tient dans son équilibre et sa finesse. Très fruité, il révèle des notes florales et fruitées tirant sur les agrumes. Il s’accorde avec les poissons, les viandes blanches et les fromages frais.

 

  • Le cépage pinot blanc : Sous son acidité se cachent des notes à la fois florales et fruitées, ses arômes révélant des notes de pommes et de la pêche. D’un jaune pâle, sa fraîcheur en fait un vin décrit comme désaltérant. Secs ou sucrés, la souplesse des vins provenant de ce cépage s’allie à toutes sortes d’occasions.

 

  • Le cépage pinot gris : Avec son appellation de grand cru, il peut se trouver aussi bien sec que moelleux lorsqu’il provient de vendanges tardives. Subtil, il est réputé pour offrir un équilibre parfait grâce ses notes de fruits jaunes, de miel et de sous-bois. Il apporte de la fraîcheur qui ne masque pas une certaine rondeur en bouche. Les autres sens sont mis en exergue puisqu’un arôme fruité s’en dégage et que sa robe est d’un jaune doré. Il accompagne avec brio les viandes blanches, le foie gras, et les mets sucrés / salés.

 

  • Le sylvaner : Vins secs reconnus pour leur légèreté, les vins issus de ce cépage sont réputés pour leur fraîcheur, résultant de notes d’agrumes et florales. Avec leur robe claire, ils subliment les apéritifs, les plats à base de poissons et les plateaux de fruits de mer.

 

  • Le muscat : Petit poucet dans le paysage des 7 cépages d alsace en terme de production, il résulte d’un assemblage de deux muscats. Différents des muscats traditionnels, il est ici frais et sec et se boit jeune. Sa robe jaune clair révèle des notes florales qui se partagent idéalement à l’ apéritif.

Cépage rouge d’Alsace, mais pas que !

  • Le cépage pinot noir : Réalisé à partir de raisins rouges à chaire blanche, la production de ce cépage bénéficie d’une AOC Alsace et occupe environ 10 % des surfaces viticoles alsaciennes. S’il est classé en vin rouge, il se trouve très souvent rosé, la variante tenant de la différence de macération. Cette particularité confère à cette variété une robe aux nuances allant du rose clair au rouge sombre. Lorsqu’il est rosé, le pinot noir est léger, doté de pointes de fruits rouges, notamment cassis et framboise, et se consomme jeune. Différent lorsqu’il est rouge, il reste frais mais se découvre avec un arrière goût boisé sous le palais et se conserve alors de 2 à 10 ans. Côté accords, les deux variétés font la paire et s’associent parfaitement avec viandes et fromages.

> Nos Vins des Grands Domaines d’Alsace en vente <

Sur le même sujet

Laissez un commentaire