Vigne Saint Estephe

Découvrez le classement des meilleurs vins de l’appellation St-Estephe dans le vignoble de Bordeaux. Voici la liste basé sur les notes du « The Wine Advocate R. Parker ».

 

CLASSEMENT DES MEILLEURS VINS DE SAINT-ESTÈPHE

 

Château Cos d’Estournel 2009

achat cos d'estournel

100/100 Robert Parker

Robert Parker le 23 décembre 2011 : « L’un des plus grands vins que j’ai jamais goûté, le monumental 2009 Cos d’Estournel a atteint son potentiel de pré-embouteillage. Un effort remarquable du gourmet viticulteur Jean-Guillaume Prats et du propriétaire Michel Reybier, ce mélange de 65% Cabernet Sauvignon et le reste Merlot (33%) et une touche de Cabernet Franc (2%) a été cultivé à 33 hectolitres par hectare. Il possède une robe d’encre noire / pourpre et un extraordinaire bouquet de fleurs blanches entrelacées de liqueur de mûre et de myrtille, d’encens, de fusain et de graphite. Le vin frappe le palais avec une pureté extraordinaire, l’équilibre et l’intensité ainsi que l’équilibre parfait, et une intégration transparente des tanins, de l’acidité, du bois et de l’alcool. Un vin emblématique ainsi qu’une réalisation remarquable, c’est le plus grand Cos d’Estournel jamais produit. »

Quand puis-je boire ce vin ? À boire de 2022 à 2072.

Vins du Château Cos d’Estournel en Stock

 

Château Montrose 1989

achat chateau montrose

100/100 Robert Parker

Neal Martin en Juin 2016 : « Pendant de nombreuses années, j’ai soutenu avec véhémence que le Montrose 1989 était un vin de référence pour le domaine. Après l’avoir goûté plusieurs fois au cours des derniers mois, je n’ai jamais trouvé une seule occasion de modifier cette vision. Dégusté à la verticale à Londres, il continue à briller, n’ayant jamais perdu de son lustre ces dernières années. C’est un assemblage de 65% de Cabernet Sauvignon, 25% de Merlot et 10% de Cabernet Franc qui a été cueilli du 11 au 28 septembre. De couleur lucide, les arômes ne retiennent pas la mûre vibrante, la myrtille et la truffe noire, des notes de sous-bois, avec une précision sensationnelle que peu peuvent égaler dans ce millésime (en effet, sa précision lui confère une touche de modernité « est maintenant plus commun à travers Bordeaux). La bouche est brillamment équilibrée par des tanins filigranés. Il y a une épine dorsale merveilleuse ici, extrêmement frais et élastique, cristallin même avec un détail exceptionnel, une finale riche en minéraux qui persiste en bouche. Difficile à blâmer, c’est peut-être le plus grand Montrose de 1989 que j’ai goûté, et ne souhaitant certainement rien enlever au Montrose 1990 que j’ai goûté aux côtés, le 1989 est maintenant celui que je choisirais. Est-ce le plus grand Saint Estèphe des années 1980? Je le mettrais parmi les cinq premiers Bordeaux des années 1980. Est-ce que cela pourrait aller jusqu’à la perfection? Dégusté en juin 2016. Est-ce le plus grand Saint Estèphe des années 1980? Je le mettrais parmi les cinq premiers Bordeaux des années 1980. Est-ce que cela pourrait aller jusqu’à la perfection? Dégusté en juin 2016. Est-ce le plus grand Saint Estèphe des années 1980? Je le mettrais parmi les cinq premiers Bordeaux des années 1980. Est-ce que cela pourrait aller jusqu’à la perfection? Dégusté en juin 2016. »

Quand puis-je boire ce vin ? À boire dès maintenant jusqu’en 2060.

Vins du Château Montrose en Stock

 

Château Montrose 1990

achat chateau montrose100/100 Robert Parker

Neal Martin en Janvier 2017 : « Dégusté à la Montrose à Londres, le Montrose 1990 est un assemblage de 64% de Cabernet Sauvignon, 32% de Merlot et 4% de Cabernet Franc (presque identique au Montrose de 1989) et cueilli entre le 14 septembre et le 3 octobre. Il a une réputation formidable et pendant des années il a éclipsé le 1989. Cela dit, il est bien connu qu’il ya des incidences de brettanomyces qui compromettent certaines bouteilles et la seule bouteille à Londres a montré juste une teinture de ceci. Il méritait toujours un score de 97/100, bien qu’il ait seulement servi à souligner la délimitation éthérée de 1989. Puis littéralement quelques jours plus tard. J’ai été servi aveugle un magnum de 1990 Montrose au Cap, qui avait été acheté à la libération et stocké dans des conditions parfaites. Maintenant, voici la vraie affaire, libre de toute infection, un Saint Estèphe royal. Il montre approximativement la même évolution que le 1989 dans la bouteille, mais sans surprise a montré moins de brique dans le format de magnum. Le bouquet est coupé d’un tissu différent du 1989 et témoigne de ce millésime chaleureux: hickory, girofle, sous-bois et fenouil sauvage, plus tard des senteurs de garrigue et de terre cuite, les deux dernières plus prononcées sur le format de bouteille comparé au magnum juvénile. La bouche est corsée et puissante, mais l’équilibre est parfait, un équilibre de type ballerine avec la structure du pont Forth. C’est un Montrose multicouche qui offre une longueur énorme, fraîche et vibrante avec le magnum qui montre une minéralité tangible et une tension qui s’épanouit sur le crescendo d’une finale – une fanfare pour Saint Estèphe dans toute sa splendeur. S’améliorant tout le temps dans le verre, cet exemple de 1990 Montrose est un privilège à voir. On peut spéculer sur le fait que les formats plus grands sont un pari «plus sûr» en termes d’expérience de ce mastodonte sans aucun brettanomyces. Peut-être. Cependant, si vous rencontrez le Montrose 1990 comme ça, vous êtes en présence d’un roi. »

Quand puis-je boire ce vin ? À boire dès maintenant jusqu’en 2050.

Vins du Château Montrose en Stock

 

Château Cos d’Estournel 2016

achat cos d'estournel98-100/100 Robert Parker

Neal Martin le 28 avril 2017 : « Un assemblage de 76% Cabernet Sauvignon, 23% Merlot et 1% Cabernet Franc qui a été cueilli entre le 26 septembre et le 15 octobre à 45 hectolitres par hectare, ce fabuleux Saint Estèphe sera élevé à 60% de chêne neuf. Le taux d’alcool cette année est de 13,07%, ce que m’a rappelé le propriétaire Michel Reybier qui est près de 1,5% inférieur à celui de 2010. Il s’agit clairement d’un Cos d’Estournel plus classique que le Cos d’Estournel 2009 et le des vins plus exotiques et flamboyants ces dernières années. Il porte en réalité plus de similitudes stylistiques avec son voisin Montrose. Il est extrêmement détaillé avec de la mûre et une touche de mûre de Boysen, le fruit qui « grimpe » sur vous à la dérobée et puis en dessous, un ressac de minéraux, de calcaire humide et même de silex. La bouche est étonnante: équilibre exquis, peut-être le Cos d’Estournel le plus précis et le plus détaillé que j’ai rencontré lors de nombreuses années de dégustation à cette adresse. Il se faufile dans une seconde moitié de Pauillac avec des veines de graphite étouffant le fruit noir, mais ce qui marque ce Cos d’Estournel c’est l’énergie palpable et la tension alliée à une nature sans effort. La persistance, la réverbération en bouche est tout à fait magnifique, peut-être même plus longue lors de ma deuxième visite à la propriété par rapport à la première. Cos d’Estournel 2016 respire la classe et la sophistication, d’ailleurs, un vin qui va donner beaucoup de plaisir à boire sur une très longue période. »

Quand puis-je boire ce vin ? De 2026 à 2065.

Vins du Château Cos d’Estournel en Stock

 

Château Montrose 2010

achat chateau montrose99/100 Robert Parker

Neal Martin en juin 2016 : « Dégusté à la Montrose à Londres, le Montrose 2010 a été le millésime le plus jeune de 115 ans, mais il est indéniablement l’un des meilleurs. C’est un assemblage de 53% de Cabernet Sauvignon, 37% de Merlot, 9% de Cabernet Franc et 1% de Petit Verdot cueillis du 27 septembre au 15 octobre. Profonde, presque opaque, il présente un nez très serré et saisissant de mûre, de myrtille, de violette écrasée et de graphite, le tout avec une délinéation assez brillante. La bouche est moyennement corsée et charnue, pleine de fruits, grippée comme beaucoup de 2010 avec une finale structurée, masculine et tannique qui vous éloignera encore 10-15 ans. Cependant, il est encore possible d’admirer la pureté et la délinéation de ce Montrose à long terme, un vin qui vient avec une cave obligatoire. La patience sera grassement récompensée. Combien de temps pouvez-vous attendre? »

Quand puis-je boire ce vin ?  À boire de 2030 à 2080.

Vins du Château Montrose en Stock

 

Château Montrose 2016

achat chateau montrose97-99/100 Robert Parker

Neal Martin le 28 avril 2017 :  « Le Montrose 2016 est un assemblage de 68% de Cabernet Sauvignon, 25% de Merlot et 7% de Cabernet Franc (pas de Petit Verdot cette année) cueillis entre le 23 septembre et le 14 octobre et élevés dans 60% de fûts neufs. Il a un bouquet très sophistiqué avec de la mûre, de la brioche, une touche de fruits bleus et de violettes. Quelquefois ce Saint Estèphe peut être un peu houleux en primeur, mais c’est certainement plus expressif, en conservant une très fine délimitation et précision, se déployant à chaque tourbillon du verre et révélant une influence cachée graphite / marine. La bouche est très fraîche à l’entrée. La première facette de ce vin qui vous frappe est la fraîcheur qui dure du début à la fin. Il s’agit d’une Montrose animée et vivante qui commence dans une mode presque discrète mais qui se construit dans la bouche vers ce qui est presque une finition sensuelle, pas un descripteur souvent appliqué à Montrose. C’est une année 2016 d’une beauté désarmante et envoûtante, extrêmement longue et dont l’arrière-goût dure deux ou trois minutes. »

Quand puis-je boire ce vin ?  À boire de 2026 à 2060.

Vins du Château Montrose en Stock

 

Château Montrose 2009

achat chateau montrose98/100 Robert Parker

Neal Martin en septembre 2016 : « Dégusté au château, le Montrose 2009 est un assemblage de 65% de Cabernet Sauvignon, 29% de Merlot, 5% de Cabernet Franc et 1% de Petit Verdot cueillis entre le 17 septembre et le 5 octobre. Il a un bouquet très puissant et opulent qui est irrésistible, des pastilles de cassis, de cèdre, de violette et un soupçon de gousse de vanille. La bouche est corsée, puissante, adhérente dans la bouche avec des couches de fruits noirs entrelacées de goudron et de poivre blanc. C’est un Montrose dense, capiteux comme aucun autre millésime avec une finale épicée et réfléchie qui persiste longtemps dans la bouche. Presque vous frappe latéralement! C’est immense. »

Quand puis-je boire ce vin ?  À boire de 2020 à 2060.

Vins du Château Montrose en Stock

 

 

Château Montrose 2003

achat chateau montrose98/100 Robert Parker

Neal Martin en février 2017 : « Le Montrose 2003 a été servi aveugle à Bordeaux à deux reprises. Cueilli entre le 11 et le 26 septembre, c’est un assemblage de 62% de Cabernet Sauvignon, 34% de Merlot, 3% de Cabernet Franc et 1% de Petit Verdot. Il reste l’un des vins les plus remarquables d’un millésime très noir et blanc. Sans connaître le millésime, j’ai hésité à suggérer 2003, car si l’intensité des fruits est clairement enfermée à l’intérieur de ce Saint Estèphe, elle est contrebalancée par la virilité et l’austérité du domaine. Ainsi, à la fois sur le nez et le palais, il atteint ce milieu heureux: mûre pure, graphite et herbes grillées sur le nez, peut-être même plus élégant que je l’ai observé sur les bouteilles précédentes. La bouche est moyennement corsée plutôt que corsée avec des tanins robustes, enrobés de couches de mûres et de cassis sans joints, compensés par des senteurs de tabac et de graphite. Comme d’habitude, il a une longueur et une profondeur immenses, un Montrose qui est vraiment juste quelques chapitres dans ce qui est sûr d’être un « livre » plus long que de nombreux autres 2003s. Ce n’est pas un Montrose parfait, mais une poignée de cheveux. »

Quand puis-je boire ce vin ?  À boire de 2020 à 2050.

Vins du Château Montrose en Stock

 

Château Montrose 1947

achat chateau montrose98/100 Robert Parker

Neal Martin en mai 2016 : « Dégusté à la verticale de Montrose à Stamford, le Montrose 1947 est un vrai Saint Estèphe. Remarquablement plus profonde que les années 1952 ou 1959, elle offre un bouquet impressionnant: de gros fruits rouges, des tuyaux de cuivre rouillés, du sang séché et de la terre humide qui se développent dans le verre et vous gardent accroché. La bouche est moyennement corsée et fraîche comme les aromates. Il y a une fine ligne d’acidité ici, beaucoup moins de volatilité que celle que l’on rencontre souvent à Bordeaux en 1947, très harmonieuse avec la pelure d’orange séchée, le tabac et les limailles de fer vers la finale trapue. C’est un 1947 qui fait encore du punch après plusieurs décennies et c’est délicieux!

Quand puis-je boire ce vin ?  À boire dès maintenant jusqu’en 2030.

Vins du Château Montrose en Stock

 

Château Cos d’Estournel 2010

achat cos d'estournel97+/100 Robert Parker

Neal Martin le 28 février 2013 : « Le 2010 est une version plus structurée, sobre, moins flamboyante du 2009. Un assemblage final de 78% Cabernet Sauvignon, 19% Merlot et le reste Cabernet Franc et Petit Verdot qui atteignent 14,5% d’alcool naturel, ce vin (qui ne représente que 55% % de la production de la propriété) est corsé, classique et construit dans le style des années 2000 (bien que ce vin ait été fait avant que Reybier ne fasse l’acquisition du domaine et n’améliore significativement la qualité). Ce vin présente des notes merveilleusement pures de crème de cassis, de liqueur de myrtille, d’encre de stylo, de graphite et de notes de pain grillé et de vanilline. Le vin est plein et riche, et bien que vieilli dans 80% de chêne neuf, le bois est une composante de fond subtile. Cette beauté prendra plus de temps à arrondir en forme que la spectaculaire et convaincante 2009. Oubliez-le pour 5-8 ans, et le boire au cours des trois décennies suivantes. Ce sont deux excellents vins de Cos d’Estournel. Le propriétaire Michel Reybier devra continuer son grand succès au cours de la prochaine décennie sans son lieutenant, Jean-Guillaume Prats, qui a pris un autre emploi, mais le domaine semble être dans un état superlatif et au sommet de son art. »

Quand puis-je boire ce vin ?  À boire dès maintenant jusqu’en 2048.

Vins du Château Cos d’Estournel en Stock

 

Château Cos d’Estournel 2005

achat cos d'estournel97/100 Robert Parker

Neal Martin le 29 juin 2015 : « Le Cos d’Estournel 2005 est un autre grand succès de cette propriété, qui appartient à Michel Reybier. Une superstar de Saint-Estèphe dans ce millésime, ce vin a une robe rubis-pourpre dense, de beaux fruits de cassis et de cassis, des notes florales, d’épices et une touche de chêne dans une bouche corsée, étagée, impressionnante. style dimensionnel. Les tanins sont étonnamment doux et bien intégrés, tout comme l’acidité, l’alcool et le bois. C’est une beauté et certainement le meilleur vin de Saint-Estèphe dans ce millésime. »

Quand puis-je boire ce vin ?  Buvez-le dès maintenant jusqu’en 2040.

 

Château Montrose 2005

achat chateau montrose97/100 Robert Parker

Neal Martin en juin 2016 : « Dégusté à la verticale à Londres, le Montrose 2005 est venu et livré les marchandises. Ce fut le meilleur exemple de 2005 que j’ai goûté, peut-être un vin qui va le prouver, les amateurs de vin plus long peuvent résister à la tentation. C’est un assemblage de 65% de Cabernet Sauvignon, 31% de Merlot, 3,5% de Cabernet Franc et 0,5% de Petit Verdot cueillis entre le 23 septembre et le 9 octobre. Le bouquet est extrêmement détaillé, affichant plus de baies rouges par rapport à la Montrose 2010 qui se penche vers le noir. Le graphite et le cèdre émergent avec le temps, même un parfum floral inhabituel qui est rare par rapport à cette propriété, tout en conservant une mise au point et une délimitation fantastiques. La bouche est moyennement corsé avec une teinture ferreuse à l’entrée. Il y a les premiers signes de notes secondaires (feuilles séchées et feuille de laurier), mais c’est l’épine dorsale tannique et la précision qui définissent vraiment ce Montrose en ce moment. Pour certain, il est masculin et structuré, mais il a un potentiel énorme, peut-être plus que ce qui a été suggéré lors de sa première sortie? C’est à long terme, mais vous le savez déjà. »

Quand puis-je boire ce vin ?  Buvez-le de 2025 à 2065.

 

Château Cos d’Estournel 2003

achat cos d'estournel97/100 Robert Parker

Neal Martin le 28 août 2014 : « Deux grands efforts de ce millésime, le Cos d’Estournel 2003 (70% Cabernet Sauvignon, 27% Merlot et le reste Petit Verdot et Cabernet Franc) reste l’une des superstars du millésim 97/100 Robert Parker e. Il offre une teinte rubis / pourpre opaque ainsi que des notes d’encens, de camphre, de réglisse, de crème de cassis et de graphite. Corsé, opulent, incroyablement frais et bien délimité, il peut être consommé maintenant et au cours de la prochaine décennie. Bravo à l’équipe de Cos d’Estournel. »

Quand puis-je boire ce vin ?  Buvez-le dès maintenant à 2024.

Vins du Château Cos d’Estournel en Stock

 

 

Château Montrose 1964

achat chateau montrose97/100 Robert Parker

Neal Martin en juin 2016 : « Dégusté à la verticale de Montrose à Stamford et de nouveau à la verticale à Londres quelques semaines plus tard, je me demandais si le Montrose de 1964 répéterait son spectacle spectaculaire lors de la dégustation en 2004. La réponse est oui. Pris entre le 18 septembre et le 1er octobre, contrairement à de nombreux domaines de la rive gauche, Montrose a réussi à éviter les pluies de mi-octobre qui ont ruiné le Cabernet Sauvignon. Il a un bouquet étonnant, de style bourguignon, chargé de beaucoup plus de fruité que les 1961, 1966 et 1970. Magnifiquement définis, il y a beaucoup de beaux fruits rouges ici lacés avec de l’écorce d’orange confite. La bouche est moyennement corsée avec des tanins fins, clairement Montrose «féminin», bien que cela n’empêche pas de livrer beaucoup de poids et d’intensité de fruit. Il y a une touche de chlore vers la fin, mais sinon cet exquis Saint-Estèphe continuera à faire plaisir pendant de nombreuses années. N’ignorez pas ce merveilleux Montrose si jamais vous le voyez.  »

Quand puis-je boire ce vin ?  Buvez-le dès maintenant à 2030.

 

Château Calon Ségur 2016

achat calon segur95-97/100 Robert Parker

Neal Martin le 28 avril 2017 : « Le Calon Segur 2016 est un assemblage de 60% de Cabernet Sauvignon, 18% de Cabernet Franc, 20% de Merlot et 2% de Petit Verdot cultivé à 42 hectolitres par hectare entre le 29 septembre et le 15 octobre (Cabernets et Petit Verdot). Notez que le Cabernet Franc, qui a excellé non seulement ici mais autour de Saint-Estèphe dans ce millésime, puisqu’il n’y avait pas de baisse en 2015. Il a un bouquet très élégant, très pur avec de petites cerises noires macérées, de la myrtille, un soupçon de réglisse et les baies de genévrier, toutes détaillées et exsudant ce que j’appelle «l’opulence contrôlée». La bouche est moyennement corsée avec un sens de la symétrie à l’entrée, une acidité très bien jugée et des tanins beaucoup moins rustiques que les Calon-Ségurs d’autrefois. Ce que j’aime dans ce Calon-Ségur, c’est qu’il ne pouvait venir de nulle part en dehors de Saint Estèphe: cette structure, cette obstination contrebalancée par l’opulence conférée par la saison de croissance. Il y a de la fraîcheur enfermée ici du début à la fin, avec une touche subtile d’algues et de poivre noir sur le long arrière-goût. Pour moi, c’est un sérieux pas en avant par rapport à 2015, et la structure augure d’un Calon-Ségur destiné à durer aussi longtemps que ces vins légendaires des années 1920 et 1940. Chapeau au vinificateur Vincent Millet et au directeur de la propriété, Laurent Dufau. C’est sans aucun doute le meilleur Calon-Ségur que j’ai goûté au tonneau. »

Quand puis-je boire ce vin ?  Buvez-le de 2026 à 2060.

Vins du Château Calon Segur en Stock

 

Acheter un Saint-Estèphe au meilleur prix

Découvrez notre sélection de grands crus de Saint Estèphe sur Comptoir des Millésimes. Nos vins sont tous en stock actuellement, prêts à être expédiés rapidement. Découvrez les meilleurs millésimes !

Tous nos Vins de St Estephe en Stock

 

MEILLEURS MILLÉSIMES DE SAINT-ESTÈPHE

Meilleurs millesimes saint estephe
Cf. vin-vigne.com

► Cadeau vin : Créez votre coffret cadeau de grands crus ◄ 

 Reportage sur le Château Cos d’Estournel

cf. CastleandWine

Sur le même sujet

Laissez un commentaire