vigne chablis menacée

C’est la panique en Bourgogne, l’Institut national des Appellations d’Origine (INAO) réfléchie à un projet de redéfinition du vignoble de Bourgogne qui exclurait pas moins de 64 communes de l’AOC Bourgogne dont la majorité de Chablis. De l’autre coté, des communes du Beaujolais, jusqu’alors situées dans le Rhône, pourraient produire sous AOC Bourgogne. Les vignerons sont en colère face à ce chamboule tout.

 

64 communes bourguignonnes menacées

Le projet de l’INAO prévoit de sortir 64 villages de l’AOC Bourgogne dont 30 communes se situent en Côte-d’Or, 12 en Saône-et-Loire (Mâconnais), 22 dans l’Yonne – dont 16 dans le Chablis. Seule la commune chablaisienne de Préhy n’est pas concernée.

Découvrez en détail les communes concernées ou non par ce projet de l’INAO sur cette carte :

 

carte projet inao bourgogne

 

Une potentielle perte économique importante pour les vignerons de Chablis

Si ce projet arrive à son terme, ce qui ne semble pas pour demain au vu de la contestation et du fait que cela fait 63 ans que ce projet était en “pause”, les producteurs qui perdraient le droit de produire sous l’appellation Bourgogne, verraient, potentiellement, le prix de leur parcelle devisé par 3 et donc de leur production. En effet, le prix du foncier tient à l’appartenance ou non à l’AOC Bourgogne.

A l’inverse, le projet prévoit également que la moitié des vignerons du Beaujolais passeraient en AOC Bourgogne. Le Beaujolais en Bourgogne ? Cela est difficilement explicable aux vignerons de Chablis et de Bourgogne qui sont vent debout ce projet. A suivre…

 

Sur le même sujet

Laissez un commentaire