prix-reccord-vente-romanée-conti-1945

Vente record : 482 000 € pour la Romanée Conti 1945

Romanée conti 1945

Le domaine n’a produit que 600 bouteilles en 1945. Voici un vin si prestigieux et réputé, pas seulement en Bourgogne, ni juste en France, mais mondialement. Comme vous pouvez le voir, les bouteilles de Romanée-Conti peuvent échauffer largement les esprits dans les salles de vente !

C’est ce 14 octobre 2018 qu’une bouteille de Romanée-Conti Grand cru du millésime 1945 est parti au prix record de 482.000 €, 558.000 en dollars locaux.

Note de dégustation de la Romanée-Conti

Un mélange de puissance et de finesse, composé d’arômes explosifs et d’un mélange complexe d’arômes de fleurs, d’épices, de menthe, de fraise et de cerise sauvage. Les “Romanée-Conti grand cru” affichent une douceur qui n’est pas évidente dans les autres rouges du domaine, avec une texture soyeuse et une harmonie étonnante, le tout soutenu par des tanins raffinés. Tout dépend bien évidemment du millésime et des conditions de conservation de la bouteille.

 

► Accéder aux ventes de grands et 1er crus de Bourgogne ◄

 

Présentation du Domaine de La Romanée-Conti

Les vins du Domaine de la Romanée-Conti (RDC), situés autour du village de Vosne-Romanée, sont les plus vénérés en Bourgogne.

Les terres du domaine se sont progressivement développées depuis 1232, année où l’Abbaye Saint-Vivant de Vosne a acquis 1,8 hectare de vignoble. Celle-ci a ensuite été rebaptisée Romanée en 1631 par la famille de Croonembourg, qui a étendu son exploitation sur une période de 130 ans, avant de vendre la propriété au prince de Conti, qui a baptisé le vignoble Romanée-Conti.

Les propriétaires ultérieurs ont acquis des vignobles de premier choix à Échézeaux, Grands Échézeaux, Richebourg et La Tâche. Tous les vignobles du Domaine sont classés Grand Cru et produisent principalement des vins riches et complexes à base de Pinot Noir, tout en étant élégants et sublimes. Clive Coates, maître du vin, explique: «… c’est l’exemple du pinot noir le plus pur, le plus aristocratique et le plus intense que vous puissiez imaginer.» Le Montrachet, un vin blanc très recherché basé sur le chardonnay, est également produit.

Copropriété des familles de Villaine et Leroy / Roch, le domaine est aujourd’hui dirigé par Aubert de Villaine et Henri-Frederic Roch. Les lois complexes sur la propriété foncière qui prévalent encore en Bourgogne (un vestige de l’ère napoléonienne) signifient que la terre de Villaine est partagée entre dix membres de la famille, tandis que les sœurs Leroy possèdent chacune 25% de la part de leur famille.

Sur le même sujet

Laissez un commentaire