Parmi les vins de la Côte Rôtie, la Trilogie de Guigal a assurément une place à part. Il s’agit tout simplement des 3 cuvées les plus emblématiques de Cote Rotie. Le prix des Trilogie de Guigal peut atteindre des sommets notamment sur les grands millésimes à maturité. Découvrez le classement des meilleurs millésimes de La Turque, La Mouline et La Landonne.

 

> DÉCOUVREZ LES MILLÉSIMES DE TRILOGIE GUIGAL EN STOCK <

 

* Tous les vins ci-dessous sont notés 100/100 par Robert Parker. Les notes de dégustations proviennent également de Robert Parker et de son équipe du site “The Wine Advocate“.

Guigal Côte-Rôtie “La Turque”

la turque

  • Guigal Côte-Rôtie “La Turque” 1999

“Ce vin fabuleux révèle des notes de vanille grillé, d’expresso, mais aussi d’épices asiatiques, de moka, de poivre, de mûre, de créosote et de viandes grillées. Le parfum exotique est suivi d’un vin avec une intensité phénoménale, d’une douceur remarquable, avec des tanins bien intégrés, un grand corps, et une concentration en fruit importante. Il est mature depuis 2006 et le sera encore jusqu’à 2025 environ.”

 

  • Guigal Côte-Rôtie “La Turque” 1988

“Sa robe est profonde, avec une belle couleur pourpre. On retrouve des notes de viande grillée et des arômes de barbecue. Des parfums somptueux, mûrs, de prunes noires et de cassis. Ce vin est très texturée et corsé. Une concentration impressionnante, une pureté extraordinaire, et on ne ressent pas le fait qu’il ait passé 42 mois à 100% en fûts de chêne neufs. Très complet et riche, ce sera probablement l’une des plus longue garde pour un vin “La Turque”, ce vin doit être légendaire.”

 

> DÉCOUVREZ LES MILLÉSIMES DE TRILOGIE GUIGAL EN STOCK <

 

  • Guigal Côte-Rôtie “La Turque” 2009

“Le Guigal Côte-Rôtie “La Turque” 2009 a besoin de temps, mais on ne peut nier sa qualité. Ce vin est très mûr et voluptueux, avec des arômes incroyables et des saveurs de cassis, de grains de café, de viandes rôties, de réglisses et steak cru. Il est corsé, musclé et puissant. On retrouve un milieu de bouche très fin, mais avec des tannins en construction et une finition de longue durée. Composé de 93% de Syrah et 7% de Viognier, il est beaucoup plus masculin et dense que la cuvée “La Mouline”, et aura besoin de temps supplémentaire en cave pour atteindre son apogée.”

 

  • Guigal Côte-Rôtie “La Turque” 2010

“Le 2010 et le 2009 continuent de m’épater à chaque fois que je les goûte, et pour moi, ils représentent l’apogée de la Côte-Rotie, même si leur style est très différent. La Côte Rotie 2010 est un vin beaucoup plus viril. Sa couleur noire d’encre est suivie de notes classiques de viandes fumées, de terre brûlée, de réglisse et de fruits noirs abondants. Gros, riche, tannique et structuré, ne pensez pas à toucher les bouteilles avant au moins 2020.”

 

  • Guigal Côte-Rôtie “La Turque” 2005

” Crème de cassis, cassis, chocolat, viandes grillées au barbecue et graisse de bacon surgissent littéralement du verre de cette Côte-Rotie corsée, structurée et parfaitement équilibrée. Nous en sommes au tout début de son potentiel, il est encore jeune. Encore quelques années de plus dans la cave, et nous les conserverons pendant 2 à 3 décennies.”

 

  • Guigal Côte-Rôtie “La Turque” 2003

” Un incroyable parfum d’herbes fumées, de viandes calcinées, de violettes, de réglisse et de cassis cède la place à une énorme Côte onctueuse et puissante, dotée d’une masse de tanins mûrs et sucrés, d’une richesse corsée et d’une finale qui ne veut tout simplement pas s’arrêter. Profitez de cet élixir céleste au cours des deux ou trois prochaines décennies.”

 

  • Guigal Côte-Rôtie “La Turque” 1995

“Lors de la dégustation à travers les profondes Côte Rôties élaborées par Marcel Guigal, l’un des plaisirs a été de goûter à toutes les bouteilles de 1995. Révisés dans les numéros précédents, ils sont encore meilleurs en bouteille qu’ils ne l’étaient lors de leur éducation (caractéristique de nombreux vins de Guigal). La Côte Rôtie la Turque de 1995 est légendaire et est aussi convaincante que l’attendent ses lecteurs. Ce vin de vignoble unique aura au moins deux décennies de longévité.”

 

  • Guigal Côte-Rôtie “La Turque” 1988

“De couleur pourpre foncée, avec de la viande grillée et des arômes fumés de barbecue, qui commencent à se faire sentir, ainsi que des arômes somptueusement mûrs de prunes noires et de cassis. Elle n’est pas aussi réprimée aromatiquement que La Mouline. Ce vin est épais avec une texture onctueuse et corsée. Elle est sur le point d’atteindre son apogée. Le vin présente une concentration impressionnante, une pureté extraordinaire et, étonnamment, aucune preuve des 42 mois passés dans des fûts de chêne neufs à 100%. Très complet et riche, ce vin devrait être légendaire. À déguster dès maintenant.”

 

> Nos Vins de Côte Rôtie en Stock <

> Nos Vins du Domaine Guigal <

 

Guigal Côte-Rôtie “La Landonne”

la landonne

  • Guigal Côte-Rôtie “La Landonne” 2009

“Bien plus franche et facile à lire que la 2010, Côte-Rôtie “La Landonne” 2009 est un vin incroyable. On retrouve des notes de viandes fumées, de gibier, d’olives noires, de charbon, de bois, de framboises et de poivre qui monte en flèche et frappe le palais avec une concentration impressionante. Difficile d’y résister. Malgré la richesse de ses fruits, il détient un énorme noyau de tanin et a besoin d’encore 4-5 ans minimum. Comme le 2010, il aura un demi-siècle ou plus de longévité.”

  • Guigal Côte-Rôtie “La Landonne” 2010

“Un vin qui n’est certainement pas destiné à ceux qui recherchent une gratification immédiate. Un puissant moteur qui offre des notes profondes et masculines de pierres concassées, de viandes fumées, de gibier, d’expresso, de cassis sombres assortis et de fruits ressemblant au cassis. Corsé, serré, structuré et arriéré, avec une densité et une longueur fabuleuses en milieu de bouche, il doit être oublié dans la cave pendant une décennie, mais sa longévité globale sera de 40 à 50 ans.”

  • Guigal Côte-Rôtie “La Landonne” 2005

“Le Côte-Rôtie “La Landonne” 2005 détient une profondeur impressionante. Très coloré, structuré, tannique, massivement concentré, toujours avec une texture phénoménale et une grande richesse. Des notes très fruitées et de tapenade. Cependant, âgé de seulement 11 ans, ce vin est encore un nourrisson. Il aura besoin de 4-5 ans et aura une longévité de plus de 50 ans.”

  • Guigal Côte-Rôtie “La Landonne” 1999

“Pour boire un Côte-Rôtie aujourd’hui, on ne peut pas faire mieux que le Côte-Rôtie “La Landonne” 1999 ( la Mouline 1999 peut-être). Un Côte-Rôtie monumental qui offre un parfum incroyable de cassis, de réglisse, de gibier fumé et d’herbes rôties.C’est un vin riche et corsé, avec une texture homogène et une finition qui ne veut pas nous quitter. Un vin massif une densité incroyable. Ce vin est vif, élégant et léger, avec une grande douceur et des tanins polis.”

> DÉCOUVREZ LES MILLÉSIMES DE TRILOGIE GUIGAL EN STOCK <

 

  • Guigal Côte-Rôtie “La Landonne” 1998

“Un vin parfait … du moins pour mon palais. Sa couleur noire / violette saturée s’accompagne d’un extraordinaire nez d’arômes de fumée, d’encens, de tapenade, de créosote, de mûre et de cassis. Il regorge de saveurs de mûre, de truffe, de chocolat et de cuir. Le vin possède des tanins élevés, mais une harmonie parfaite, un équilibre impeccable et une intégration magnifique de l’acidité, de l’alcool et des tanins.”

  • Guigal Côte-Rôtie “La Landonne” 1990

“Un vin parfait ! Heureusement, plus de 800 cas ont été produits. Il possède une couleur noire opaque et un énorme nez de truffe, de réglisse, de cassis et de poivre. Bien que ce soit l’un des vins les plus concentrés que j’aie jamais versé dans mon palais, il est parfaitement équilibré, avec une acidité sous-jacente adéquate, une énorme extraction de fruits mûrs et de tanins et une finale phénoménale de 70 secondes ou plus. C’est l’essence même du Syrah ! “

  • Guigal Côte-Rôtie “La Landonne” 1988

“Une couleur pourpre opaque et un nez fermé (dégusté en 1997) mais excitant de truffes, de minéraux, d’épices asiatiques et de gâteaux aux fruits. Lorsque le vin frappe la bouche avec son poids énorme et son extraction de saveur, on ne peut s’empêcher d’être séduit par une richesse et une pureté d’une telle ampleur. Néanmoins, il y a toujours un niveau remarquablement élevé de tanin (doux plutôt qu’astringent), un caractère de fruit jeune et non évolué et des saveurs qui tachent le palais. Après avoir goûté ce vin, on a l’impression de se brosser les dents … c’est si riche. “

  • Guigal Côte-Rôtie “La Landonne” 2003

“Elle continue de m’impressionner à chaque fois que j’en goûte et c’est pour moi un vin d’île déserte. Une des stars de ce millésime extrême, il offre des niveaux sensationnels de fruit et de décadence, des arômes parfumés et intenses, une belle fraîcheur et une texture incroyable. Une finition à mourir de désolation. Encore jeune, avec des masses de tanins doux, c’est néanmoins une boisson céleste aujourd’hui.”

  • Guigal Côte-Rôtie “La Landonne” 1985

“Encore une fois, le plus sombre, le plus épais, le plus puissant et le plus concentré de la Côte-Rôtie sur ce millésime. Comme ses deux frères et sœurs, il jette un lourd sédiment. L’intérieur de la bouteille ressemble à celui d’un vieux porto de 15 ans. La couleur est toujours d’un violet trouble et trouble. Le nez offre des arômes de bœuf, de vitamines (fer?), de minéraux, de fumée et de truffes. Extrêmement épais, corsé et massif, avec des tanins remarquables. C’est une réussite remarquable ! Maturité prévue: 2000-2025.”

 

> Nos Vins de Côte Rôtie en Stock <

> Nos Vins du Domaine Guigal <

 

Guigal Côte-Rôtie “La Mouline”

La mouline

  • Guigal Côte-Rôtie La Mouline 2003

“Un vin incroyable, comme les autres cuvées de ce millésime. Chargé de fruits, il possède une richesse extrême. Dévoilant toutes ses notes de prune, de fleurs, de vieux pot et de viandes fumées. Ce vin, encore trop jeune, est corsé, massif et stratifié en bouche, avec un milieu de bouche empilé, des textures palpitantes et une finale rappelant celle des blockbusters. C’est toujours aussi bon que possible.”

  • Guigal Côte-Rôtie La Mouline 2009

“La Mouline” 2009 (qui intègre 11% de Viognier) offre un bouquet impressionnant : des notes de viandes rôties, de pain grillé, d’épices, de viandes caramélisées, de grains de café, de mûres et de cassis. Il est profond et intense. Comme avec le 2010, il détient une grande richesse, un milieu de bouche concentré et un vernis magnifique aux tanins. Le boire dès maintenant ou au cours des 2-3 prochaines décennies.”

  • Guigal Côte-Rôtie La Mouline 1989

Une belle couleur pourpre pour “La Mouline” 1989, c’est un vin explosif et riche, avec une grande profondeur. On retrouve un parfum de violettes, de framboises noires, crémeux, et de chêne neuf grillé. Très corsé, avec des masses de fruit, une texture onctueuse et une finale puissante. Ce vin parvient à  être équilibré avec de l’intensité et une grande élégance.

  • Guigal Côte-Rôtie La Mouline 1990

“Une grande profondeur, avec une couleur grenat. Le Côte-Rôtie “La Mouline” 1990 présente des arômes terreux, de viande, cuir, de bois de santal, des notes de prunes séchées, d’anis et de menthe séchée. Il se construit avec élégance dans la bouche. On découvre des tanins soyeux et acide, qui se rafraîchissent doucement. La chair est riche, la bouche est parfumée par des notes de baies sèches, de viande et d’ épices qui persistent.”

  • Guigal Côte-Rôtie La Mouline 1991

“La Mouline 1991, de couleur noir / pourpre, semble être un vin parfait dans la fabrication, avec un bouquet renversant de violette, de graisse de bacon, de fruit de cassis doux et de chêne grillé. Le vin présente une densité superbe. Il a un goût encore plus riche et concentré que lors de ses premières années de vie. Avec 8% de viognier dans l’assemblage et des rendements extrêmement faibles (seulement 400 caisses produites), c’est un vin phénoménal. Je le trouve plus séduisant que le presque parfait 1990. “

> DÉCOUVREZ LES MILLÉSIMES DE TRILOGIE GUIGAL EN STOCK <

 

  • Guigal Côte-Rôtie La Mouline 2010

“Incorporant 11% de viognier et provenant des vignes abruptes en terrasses du lieu-dit Côte Blonde, il arbore un bouquet paradisiaque de fleurs printanières, d’encens, de violettes, de charcuteries et de cassis sucrés. Corsé, voluptueux et fluide, la Syrah ne devient pas plus séduisante, sexy ou impressionnante.”

  • Guigal Côte-Rôtie La Mouline 2005

“Elle est parfaitement équilibrée, profondément concentrée et d’une richesse choquante, avec un caractère homogène, élégant et soyeux. À ne pas manquer. Abandonnant les notions de bœuf fumé, de fer, de fleurs printanières et de framboises noires et mûres, ce classique de La Mouline n’a rien de déplacé, sa pureté et sa précision, et sa longueur incroyable. Plus dans le style de 2010.”

  • Guigal Côte-Rôtie La Mouline 1999

“Des arômes et saveurs explosifs de mûre, de viande fumée, de poivre et de fleurs exotiques, ce chiot frappe le palais avec une richesse corsée, une belle concentration et une texture homogène, sexy et tellement fine. C’est un autre vin qui continuera d’évoluer avec élégance.”

  • Guigal Côte-Rôtie La Mouline 1988

“Parmi tant d’exceptionnelles La Mouline, c’est l’un des plus profonds. De couleur pourpre toujours sombre, avec seulement un soupçon d’aromatique flamboyant de Mouline, elle est épaisse, très concentrée, corsée et tannique, chargée de fruits, massive et corsée, mais elle a encore besoin de temps pour se perdre complètement. Un manteau de tanins. Il s’agira probablement de La Mouline ayant la plus longue durée de vie depuis 1978 et 1969. À boire dès maintenant.”

  • Guigal Côte-Rôtie La Mouline 1983

“Ce vin révèle un arôme distinctif de violette, de cassis, de graisse de bacon, mélangé à des composants de canard fumé et d’épices asiatiques. Extrêmement corsé et robuste, avec des tanins bien perçus. Cette La Mouline est puissante, concentrée, et moins séduisante que beaucoup de millésimes. En fait, en 1983, l’avantage penche plus vers La Landonne. Il peut être bu dès aujourd’hui.”

  • Guigal Côte-Rôtie La Mouline 1978

“En 1978, la Côte Rôtie La Mouline possédait une texture d’un autre monde, corsée, allant de pair avec un bouquet riche et parfumé de tapis forestier, de cassis sucré, d’olive, de sous-bois et de gibier. Ce grand Cote Rotie est à maturité complète.”

  • Guigal Côte-Rôtie La Mouline 1976

“Le 1976 est encore plus épais, plus riche et plus confituré que certains des autres grands crus de La Mouline. Il s’agit essentiellement d’un vin de table rouge sec et d’un porto millésimé. Bien sûr, ce n’est pas doux, mais il est tellement concentré; on ne voit tout simplement pas de tels vins sauf le Petrus 1947 ou le Cheval Blanc 1947. Il offre un bouquet divin de fruits noirs / framboises / cassis sucrés et infusés de fleurs. Extrêmement onctueux et visqueux, avec une concentration ahurissante, ce vin a toujours été exceptionnel à boire, mais il continue de défier la courbe de vieillissement.”

 

> DÉCOUVREZ LES MILLÉSIMES DE TRILOGIE GUIGAL EN STOCK <

 

Suggestion en rapport avec Cote Rotie Guigal :

Les meilleurs millésimes et Domaines de Côte Rôtie

Acheter des Vins de Cote Rotie

Prix des Vins de Cote Rotie

Sur le même sujet

Laissez un commentaire