les meilleurs vins de puligny montrachet

Comptoir des Millésimes vous présente aujourd’hui un listing des meilleurs domaines de Puligny Montrachet. Ceci n’est pas un classement officiel, mais un classement basé sur nos préférences après nos diverses expériences de dégustation. Il existe d’autres domaines d’élites sur l’appellation Puligny Montrachet. N’hésitez pas à partager vos domaines préférés et vos retours de dégustations en commentaires ! Bonne visite sur notre articles des meilleurs Puligny-Montrachet.


Accéder aux ventes de Puligny-Montrachet


Meilleurs domaines de Puligny-Montrachet

  • Domaine Leflaive

Les 4 grandes cuvées de Puligny-Montrachet du Domaine Leflaive sont regroupées sur 4 climats : Clavoillon, Les Combettes, Les Folatières et Les Pucelles. Il existe aussi un village et un premier cru classique. Le Domaine Leflaive a connu de nombreux millésimes fructueux au cours des années (1979, 1985, 1986 et 1989), mais les années 1992 sont les meilleurs vins jeunes que ce domaine ait produits. Les rendements ont été en moyenne de 45 hectolitres par hectare, bien en dessous des derniers millésimes. Les vins sont réputés pour leur pureté et leur élégance, mais les années 1992 affichent également un niveau particulier de richesse et d’intensité. En termes de mariage entre puissance et finesse, le Puligny-Montrachet-Les Pucelles est un classique.

> Nos vins du domaine Leflaive <

 

  • Domaine Ramonet

Le domaine Ramonet détient des grands Puligny-Montrachet sur les Climats “Champs-Canet”, et “Les Enseignères”. Il y a également une cuvée village. Dégustation du 2014 Champs Canet : Plus de tension que les Ruchottes, au nez réservé de fleurs blanches, de menthe et de zeste d’agrumes, le Puligny-Montrachet 1er Cru Champs-Canet 2014 est vibrant et minéral, avec une puissance et une longueur impressionnantes. Ce vin témoigne de la qualité de leur gamme en 2014.

> Nos vins du domaine Ramonet <

 

  • Domaine D’auvenay

Le Domaine d’Auvenay est un petit domaine viticole bourguignon basé à Saint-Romain. Il appartient et est géré par Lalou Bize-Leroy du Domaine Leroy, qui avait été dirigée par son mari Marcel Bize jusqu’à sa mort en 2004. Sous le label d’Auvenay, elle produit des vins de village, des vins Premier Cru et Grand Cru issus de pinot noir et de chardonnay. Il n’y a que 4 hectares de vignes, contre 22 hectares au Domaine Leroy, mais ces exploitations comprennent des parcelles dans les vignobles Mazis-Chambertin, Bonnes-Mares et Bâtard-Montrachet Grand Cru, ainsi que dans une petite poignée de vignobles de premier cru, notamment Puligny-Montrachet Les Folatières et Meursault les Gouttes d’Or. Sur l’appellation Puligny-Montrachet, on retrouve 4 cuvées : 1er cru La Richarde, 1er cru Les Folatières et Les Enseignères. Le Puligny-Montrachet En Richarde 2010 captive les sens intellectuels et hédonistes comme peu de vins le peuvent. Le côté puissant de Puligny émerge dans ce blanc spectaculaire à grande échelle. Apparemment, des couches infinies de fluides sont intégrées à la finition extravertie. C’est un très grand vin.

 

  • Etienne Sauzet

Voici l’un des domaines phares de Puligny-Montrachet avec une dizaine de cuvée produites sur l’appellation, notamment des premiers crus. L’histoire de ce domaine remonte au début du 20ème siècle, quand Etienne Sauzet a hérité et acheté plusieurs parcelles de vignes dans le village de Puligny-Montrachet. Les vignes sont passées à travers la famille à Jeanine Boillot, petite-fille de Sauzet. Elle et son mari, Gérard Boudot, ont géré le domaine et procédé à de nombreuses modernisations, notamment des techniques de vinification améliorées et une agriculture biodynamique. Aujourd’hui, le domaine a été transmis à leur fille Emilie et à son mari, Benoît Riffault, qui continuent à produire des vins blancs parmi les plus recherchés de toute la Bourgogne. Après quatre générations et malgré la mort de Sauzet en 1975, «Sauzet» est toujours composé de six lettres qui sonnent comme un hommage au Chardonnay.
Dégustation du Puligny-Montrachet 1er Cru Les Combettes par William Kelley : “À l’aveugle dégusté, le Puligny-Montrachet 2015 1er Cru Les Combettes 2015 est exceptionnel, se déployant dans le verre avec un élégant bouquet de crème de noisette, citron mûr et poire. En bouche, le vin est corsé, en couches et concentré, avec un extrait moelleux et une profondeur considérable au cœur, blanchi par des acides vifs et acidulés. Ce fut une excellente performance pour Sauzet.”

> Nos vins du domaine Etienne Sauzet <

 

  • Marc Colin

Fondé en 1970 par Marc Colin et son épouse Michele, le Domaine Marc Colin s’étend sur 15 hectares et regroupe 26 appellations à St. Aubin, Chassagne, Puligny et Santenay. Aujourd’hui, Joseph, Caroline et Damien, les enfants de Marc et Michele, possèdent et gèrent le domaine. Le quatrième frère Pierre-Yves (qui a fait le vin chez Marc Colin pendant 10 ans) a lancé son propre projet en 2005.

En Puligny-Montrachet, le domaine produit de superbes premier cru. Voici les 3 climats : 1er cru La Garenne, Le Trézin, Les Enseignières,

L’agriculture durable et biologique, les vieilles vignes et les sols argilo-calcaires sont quelques-uns des éléments qui contribuent à la qualité du vin. produit final. Le style de vinification s’appellerait mieux traditionnel, bien que Joseph (qui fabrique les blancs) et Damien (qui fabrique les rouges) n’hésitent certainement pas à innover. Les Blancs s’efforcent d’obtenir une fraîcheur optimale. il n’y a pas de bois lourd et disgracieux ici. Les vins rouges se caractérisent par une texture soyeuse, des fruits toujours présents et une certaine rondeur avec juste un baiser de chêne. La production est composée à 70% de blanc et à 30% de rouge, avec une production totale maximale de 120 000 bouteilles.

> Nos vins du domaine Marc Colin <

 

  • Domaine de Montille

Ce beau domaine de Bourgogne fut créé par Hubert de Montille. Aujourd’hui, le domaine est entre les mains de son fils Etienne. La vinification est traditionnelle – un égrappage partiel suivi d’une période de macération relativement longue. Il existe également de belles exploitations de vignobles de vin blanc, notamment Puligny Montrachet Les Caillerets. On retrouve en Puligny-Montrachet les climats : Les Caillerets, Les Folatières, Les Chalumeaux. Les vins sont élevés en barriques de chêne (20-30% neuves) et sont mis en bouteilles sans filtration. Ce sont des vins merveilleusement élégants et harmonieux qui nécessitent un vieillissement en bouteille d’au moins cinq ans. Le domaine a récemment été considérablement étendu grâce à des achats de vignobles à Beaune, Corton et (à partir de 2005) sur la Côte de Nuits, y compris de merveilleuses Vosne Romanee Les Malconsorts. Dégustation du Puligny Montrachet 1er cru Les Caillerets 2015 par William Kelley : “Il s’agit d’un très bon résultat de Puligny-Montrachet 1er Cru Les Caillerets 2015 du Domaine de Montille, un vin tendu et intense qui offre des arômes de noix grillées, une chair d’agrumes et un cadre de réduction fumée. En bouche, le vin est corsé, magnifiquement brillant et pur, avec une concentration considérable, des acides équilibrants brillants et une longue finale persistante. Dans son style réducteur et incisif, c’est un Bourgogne blanc contemporain extrêmement réussi.”

> Nos vins du domaine de Montille <

 

  • Blain Gagnard

Le domaine Blain-Gagnard détient une cuvée en Puligny Montrachet Village. le Puligny village provient d’une parcelle située dans le lieu-dit «La rue aux vaches», planté en 1957. Il offre un bouquet de pomme verte, rosée et vive, avec une touche de silex. Le palais est bien doté pour un cru de village avec beaucoup de fruits citriques mûrs teintés de noisette, une fine ligne d’acidité et une bonne présence sur la longue finale satisfaisante. Excellent.Le domaine est géré par Jean-Marc Blain. Il a épousé Claudine Gagnard en 1980 après une rencontre à l’Université de Dijon et leur fils Marc-Anthonin, qui a appris les ficelles du métier à l’étranger, a rejoint l’équipe mari et femme. La cave est située à Chassagne, à quelques portes du domaine Fontaine-Gagnard, qui a frappé à quelques jours plus tard. Jean-Marc ne pourrait être plus différent de sa nièce, Céline Fontaine. Alors que Céline était tapageuse, candide et débordante d’énergie, Jean-Marc a gardé ses opinions pour lui jusqu’à ce qu’il le demande, laissant ses vins parler. Le point commun des deux domaines est qu’ils sont tous deux des meilleurs producteurs de Chassagne. Le domaine possède un portefeuille impressionnant d’exploitations dispersées sur certaines des premières crus les plus propices à l’appellation, ainsi que trois grands crus, dont une parcelle de Montrachet de 0,08 hectare. Même dans ce cas, la superficie totale de la vigne ne dépasse pas 8,17 hectares. Les quantités sont donc faibles.

> Nos vins du domaine Blain Gagnard <

 

  • Louis Latour

La Maison Louis Latour dispose de nombreuses cuvées sur l’AOC Puligny-Montrachet premier cru et une cuvée village. On retrouve les climats Champ Gain, Hameau de Blagny, La Garenne, La Truffière, Le Cailleret, Les Folatières, Les Réferts et Sous le Puits. La Maison Louis Latour est l’un des négociants élévateurs les plus respectés de Bourgogne. La Maison Louis Latour est le producteur de certains des meilleurs vins bourguignons, mais a également été pionnière dans la production de vins fins provenant de l’extérieur des confins de la Bourgogne. Dégustation du Puligny Montrachet Sous Le Puits 2016 par William Kelley : “Il se déploie dans le verre avec un bouquet joliment réservé mais d’une pureté attrayante de citrons mûrs, de fleurs d’agrumes et de crème pâtissière. En bouche, le vin est moyennement corsé, ample et satiné avec une attaque puissante, un passage en bouche vif mais charnu et une finale pure. Avec quelques années en bouteille, je pense que cela va évoluer pour devenir quelque chose d’assez exotique et gourmand.

> Nos vins du domaine Louis Latour <

  • Jean-Marc Boillot

Voici un domaine très réputé sur l’appellation Puligny-Montrachet.  On retrouve une dizaine de cuvée sur l’appellation. Voici les différents climats : 1er cru Champ Canet, Combettes, Les Truffières, Les Réferts, Clavaillon, La Garenne, Les Caillerets, Sous le Puits. Jean-Marc Boillot faisait partie de la jeune génération bourguignonne déterminée à améliorer les vins de sa famille. En 1984, après avoir vinifié 13 millésimes dans le domaine familial, Henri Boillot, Jean-Marc sortit en signe de protestation, dans le but de produire des vins très concentrés, riches et mûrs. Il devint le vigneron d’Olivier Leflaive pendant quatre ans et produisit en même temps des vins à partir de 5 hectares de vignes, mis en bouteille sous son propre label. Les vins ont impressionné le grand-père de Boillot, qui a légué la moitié de son vignoble à Jean-Marc. Boillot dirige son domaine depuis la maison et les caves de son grand-père Henri Boillot dans le village de Pommard. Le grand-père maternel de Jean-Marc était le regretté Etienne Sauzet, dont il avait également hérité de vignobles exceptionnels. Dégustation du Puligny-Montrachet La Truffière 2002 par Pierre Rovani : “C’est un vin très nuancé, massivement concentré et aux épaules larges. La terre, les minéraux et les pierres peuvent être détectés dans ses aromatiques complexes. Son caractère pur et profond révèle des vagues de gravier trempé dans la sève et de poires aux clous de girofle qui persistent dans sa finale grasse, pure et longue.”

> Nos vins du domaine Jean Marc Boillot <

 

  • Michel Bouzereau

Le domaine Bouzereau Michel & Fils produit quelques superbes Puligny-Montrachet sur les climats Les Caillerets et Les Champs Gains. Situé à deux pas de Dominique Lafon à Meursault, Michel Bouzereau a mis au point des vins très sains, bien élaborés et tout à fait délicieux, ces dernières années. Dégustation des Caillerets 2016 par Neal Martin : “Le 1er Cru les Caillerets Puligny Montrachet 2016 présente un bouquet net et précis aux attractifs parfums de granit et de calcaire humide qui filtrent à travers les arômes de pomme verte. Pas un Cailleret intense au nez, mais bien concentré. La bouche est bien équilibrée avec une ouverture finement ajustée: zeste d’agrumes, peau de pêche et touche de gingembre. L’acidité donne plus de tension que certains autres blancs du domaine, et il y a une belle finale caressante à la texture cireuse qui persiste dans la bouche. Excellent, il pourrait même surpasser le 2015.”

Dégustation du Champs Gains 2016 : “Le Puligny Montrachet 2016 1er Cru les Champs Gains, provenant d’une parcelle adjacente aux Truffières, présentait un bouquet assez sensuel et cireux avec des arômes de verdure distants se développant à l’aération, puis des notes plus tardives de pomme caramel et de noix de muscade. La bouche est bien équilibrée et offre un gras satisfaisant en bouche. Il y a certainement plus de richesse ici que le Meursault-Blagny par exemple, et une persistance impressionnante. Plus je connais ce Puligny-Montrachet, plus je l’aime !”

 

Particularités des vins de Puligny Montrachet

Puligny-Montrachet, avec Chassagne, est l’expression la plus parfaite du cépage Chardonnay. L’appellation a été créée en 1937 sur des sols séparés par quelques mètres seulement des Grands Crus. Les vins blancs ont des personnalités bien définies et une réputation établie. Les parcelles qui jouxtent le hameau de Blagny produisent un excellent vin rouge issu du cépage Pinot Noir. En 1879, Puligny obtint la permission de faire un trait d’union au nom de son plus célèbre vignoble, Montrachet. Aujourd’hui, la réputation de Puligny-Montrachet s’articule autour de ses quatre grands crus et nombreux sont ceux qui considèrent que Montrachet est le plus grand vin blanc du monde. Au mieux, il a une intensité, une complexité et une élégance qui vous font vous demander comment un tel vin pourrait être élaboré à partir de raisins.

 

Caractéristiques des vins de Puligny Montrachet

Vins blancs de Puligny-Montrachet : ce vin est d’une couleur or brillante avec des reflets verdâtres, devenant plus intense avec l’âge. Le bouquet rassemble des fleurs d’aubépine, des raisins mûrs, du massepain, de la noisette, de l’ambre, de la citronnelle et de la pomme verte. Les arômes lactés (beurre, croissant chaud) et minéraux (silex) sont courants, tout comme le miel. Corps et bouquet se fondent dans une harmonie subtile. Ce vin allie grâce à un caractère bien défini et une concentration remarquable. Concentrés et racés. Leur équilibre, leur complexité aromatique et leur style épuré exigent des aliments délicats mais riches. Ils sont également à la maison avec de la volaille en sauce ou du veau frit aux champignons. Leur grande distinction suscite la gratitude du foie gras, du homard, de la langouste et des poissons de mer grillés ou frits. Sur le plateau de fromages, ses alliés naturels sont les fromages de chèvre, le reblochon ou les fromages à pâte molle comme le brie de meaux.

Vins rouges de  Puligny-Montrachet : le vin rouge est rubis vif quand il est jeune et s’assombrit avec l’âge. Son bouquet est divisé entre petits fruits rouges (groseille à la framboise) et fruits noirs (mûres de cassis) se transformant plus tard en cuir, musc et fourrure.
Tendre et bien fruité, il est bien mis en place et se porte bien avec plusieurs années de vieillissement. Leur structure opulente et charnue apportera de la richesse et de la plénitude au veau, au porc et aux poulets rôtis, ainsi qu’aux fromages à pâte dure comme le Comté.

 

Les meilleurs millésimes de Puligny Montrachet

  • Millésime légendaires

Puligny-Montrachet 1928, 1929

 

  • Millésimes exceptionnels

Puligny-Montrachet 1953, 1959, 1961

 

  • Très grands millésimes

Puligny-Montrachet 1937, 1947, 1949, 1966, 1969, 1996

 

  • Excellents millésimes

Puligny-Montrachet 1935, 1945, 1952, 1971, 1978, 1985, 1990, 2005

 

Carte des climats de Puligny Montrachet

vignoble puligny montrachet les climats

 

Sur le même sujet

Laissez un commentaire