classement-des-meilleurs-vins-de-1989

Comptoir des Millésimes, spécialiste des Vieux Millésimes, vous présente aujourd’hui un aperçu des vins les mieux notés du millésime 1989. Ce millésime correspondra aux anniversaires des 30 ans en cette année 2019.


Les vins français de 1989 les mieux notés

Nous vous présenterons donc les grands crus ayant reçu les meilleures notes sur le site The Wine Advocate, de Robert Parker et son équipe. Nous mentionnerons les notes de dégustation, ainsi que la date de dégustation. Ceci n’est pas un classement officiel des vins de 1989. Chacun peut avoir différentes expériences de dégustation sachant que le millésime 1989 est déjà ancien. Cependant, nous avons souhaité vous donner une idée des grands vins ayant le plus de chance d’être idéal à la dégustation au vu de leurs précédentes notes.

Acheter un grand cru de 1989


Les grands crus de 1989 notés 100/100 !

  • Pétrus 1989 : Robert Parker le 1er janvier 2003 “En bouche, le vin détient une intensité spectaculaire, une richesse, une concentration massive et des niveaux élevés de tanins. Pourtant, le vin est fabuleusement bien défini. Il ne semble pas être aussi évolué que le millésime 1990, et mon instinct suggère qu’il y ait un peu plus de tanin, mais les deux sont aussi prodigieux que Petrus.” ►Voir nos autres millésimes du domaine◄

  • Beaucastel, Châteauneuf-du-Pape, Hommage à Jacques Perrin : Jeb Dunnuck le 28 février 2015 “Premier millésime de cette cuvée, le Châteauneuf-du-Pape Hommage à Jacques Perrin, toujours plus coloré, est plus profond, plus riche et plus puissant que le 1990, mais légèrement moins évolué et exubérant. D’une année torride et sèche, cette incroyable cuvée est massive, avec des fruits noirs classiques, des herbes grillées, des viandes carbonisées, des arômes et des arômes de réglisse et de truffe fondus, une richesse corsée, une texture dense, en couches, multidimensionnelle et blockbuster finir qui ne veut pas arrêter.” ►Voir nos autres millésimes du domaine◄

  • Clinet : R. Parker le 1er janvier 2003 “Une couleur pourpre saturée et un doux nez de crème de cassis entremêlés d’encens, de réglisse, de fumée et de minéraux. À mesure que le vin se trouve dans le verre, davantage de notes de bleuet et de mûre se dégagent, mélangées à du chêne grillé, de la terre et des épices. Ce vin spectaculairement concentré, corsé et multidimensionnel fait rêver.” ►Voir nos autres millésimes du domaine◄

  • Domaine Huet, Vouvray, Le Mont Moelleux Premier Trie Fin de Presse : Stephan Reinhardt le 30 nov. 2015 “Son bouquet est profond, intense, absolument précis et frais dans son expression épicée de poivre blanc, noix de muscade, laurier, oranges sanguines, mandarines et nobles raisins secs au chenin mûrs qui, selon Noël Pinguet, ne sont pas attaqués par le botrytis cinerea, bien qu’il ait fin 1989. En bouche, ce Le Mont est juste parfait: très intense et concentré, Un miel mielleux et moelleux au fruité mûr, mais aussi piquant, minéral et plein de finesse et de tension. Il est très compact, mais avec beaucoup de chair de fruit parfaite. De texture veloutée, beaucoup de puissance et de concentration.” ►Voir nos autres millésimes du domaine◄

  • Domaine Macle Château Chalon 1989 : Luis Gutiérrez “L’intensité et la complexité des arômes n’étaient comparables à aucun des vieux millésimes que j’ai goûtés. C’est la première année que Laurent commence à travailler dans les vignes (sa première vinification remonte à 2004) après avoir terminé son école de vinification en 1988. Il a commencé avec deux bons millésimes, 1989 et 1990, qui ont tous deux produit de grands vins, bien que 1989 soit peut-être une année plus belle. qu’en 1990. Tout est question de finesse et de nuance dans une année naturellement puissante. La bouche est compacte et équilibrée avec des saveurs pures et un alcool imperceptible, avec des notes d’écorce d’orange amère, de gingembre, de safran, de bouillon et de curry qui la rendaient différente et vraiment attrayante. C’est un incroyable Château Chalon.” ►Voir nos autres millésimes du domaine◄ 

  • Zind Humbrecht, Pinot Gris, Clos Windsbuhl Vendange Tardive : Pierre Rovani le 28 oct. 2000 “La dégustation de ce monumental pinot gris Clos Windsbuhl Vendange Tardives est une expérience époustouflante. C’est magnifique dans son intégralité. Il a une largeur, une texture, un raffinement, un équilibre et une longueur exemplaires. Bien qu’il soit en avance et qu’il semble au début donner tout ce qu’il a obtenu, il devient de plus en plus évident qu’il a encore plus de puissance et de concentration sous-jacentes qui seront affichées dans le temps, avec une mise en cave. Le 1989 est doux (85 grammes de sucre résiduel par litre contre 60). Il a une couleur dorée et jaillit du verre avec des arômes rappelant la peau de canard de Pékin imbibé de sauce aux prunes.” ►Voir nos autres millésimes du domaine◄

  • Haut-Brion : Robert Parker le 1er janvier 2003 “Ceci continue d’être l’un des vins immortels et l’un des plus grands jeunes vins de Bordeaux du dernier demi-siècle. Constamment prodigieux et presque sûr de parier au-dessus de la carte de la dégustation à l’aveugle de ce millésime ainsi que d’autres années, le Haut-Brion 1989 est un classique sans faille et majestueux, hommage à ce terroir phénoménal et à ses caractéristiques singulières. Le vin a toujours une couleur rubis / violette très épaisse et visqueuse, ainsi qu’un bouquet d’arômes spectaculaire, jeune mais impressionnant, allant de la terre brûlée aux minéraux liquides en passant par le graphite, la confiture de mûres et de cassis, le pain grillé, la réglisse et la boîte à épices. Les teneurs en fruits, en extrait et en glycérine de ce vin visqueux, corsé et faiblement acide sont impressionnantes. La brillante symétrie du vin, son extraordinaire pureté et son homogénéité sont les caractéristiques d’une légende moderne. Il est encore dans sa phase de développement.” ►Voir nos autres millésimes du domaine◄

  • Haut Brion blanc : R. Parker le 1er janvier 2003 “C’est le Haut-Brion Blanc le plus immense et le plus volumineux que j’ai jamais goûté. Jean Delmas, administrateur des propriétés Dillon, a estimé à juste titre que l’année 1989 reproduisait intégralement la texture charnue et moelleuse d’un grand Grand Bourgogne blanc. Seulement 600 caisses ont été fabriquées de ce vin jaune foncé / doré, riche, alcoolique et somptueux. Il est étonnamment plein et long en bouche, avec un caractère minéral très marqué et miellé. La faible acidité semblerait suggérer une vie plus courte que la normale, mais je suis convaincu que ce vin durera 25 ans ou plus. C’est un vrai spectacle-stopper! Des arômes sucrés de pêche mielleuse, de caramel et de beurre s’échappent du verre de cet effort prodigieux.” ►Voir nos autres millésimes du domaine◄

  • La Mission Haut-Brion : Robert Parker le 31 août 2012 “Même du tonneau, La Mission 1989 sans faille révélait un aspect spécial d’élixir, au goût inspiré de celui de Chanel. Il possède encore une couleur bleue / violette avec seulement un soupçon de grenat, et les aromatiques explosifs offrent des notes de réglisse, de crème de cassis, de liqueur de myrtille, de viandes grillées au barbecue, de truffes et de graphite. Si ce n’est pas suffisant pour en saliver, le palais n’a jamais été déçu non plus. Corsé avec une opulence extraordinaire ainsi que des tanins doux, bien intégrés et veloutés, ce vin frais, vif, Le blockbuster La Mission semble être l’un de ces vins rares qui ne passent jamais par une étape fermée et inamicale. Cela a été un effort convaincant et multidimensionnel de la part du tonneau, qui en est à ses balbutiements et qui se dirige vers la fin de l’adolescence. Remarquable tour de force viticole, c’est l’un des plus profonds de La Mission-Haut-Brion. Maturité prévue: maintenant-2050.” ►Voir nos autres millésimes du domaine◄

  • M. Chapoutier Ermitage Le Pavillon : Robert Parker le 1er janvier 1997 “Le 1989 Le Pavilion est un vin prodigieux. Fabriqué avec des rendements de 14 hectolitres par hectare, cette parcelle de vieilles vignes (âgées de 70 à 80 ans en moyenne) a donné un vin opaque de couleur noir / violet, avec un bouquet époustouflant de violette, de cassis, de minéraux et de chêne neuf. En bouche, la similitude de texture, de richesse et d’équilibre parfait avec le captivant Mouton-Rothschild de 1986 est frappante, seul ce vin est plus riche et plus long. Ce vin extraordinairement bien équilibré ne sera probablement pas prêt à boire avant au moins 5 à 10 ans, mais il évoluera pendant trois décennies ou plus. C’est un vin énorme et pourtant incroyablement bien délimité.” ►Voir nos autres millésimes du domaine◄ 

  • Montrose : Neal Martin le 31 mars 2017 “De couleur lucide, les aromates ne résistent pas à la mûre vibrante, à la truffe noire et à la truffe noire, avec des notes de sous-bois, le tout avec une précision sensationnelle que peu de gens peuvent égaler dans ce millésime (en effet, sa précision lui confère un placage de modernité “est maintenant plus banal à Bordeaux). La bouche est brillamment équilibrée avec des tanins en filigrane. Il y a une magnifique colonne vertébrale ici, extrêmement frais et tendu, cristallin même avec un détail exceptionnel, finale riche en minéraux qui persiste en bouche. Difficile à blâmer, c’est peut-être le plus grand Montrose de 1989 que j’ai goûté, et je ne souhaite certainement rien enlever au Montrose de 1990 que j’ai goûté, le 1989 est maintenant celui que je choisirais. Est-ce le plus grand Saint Estèphe des années 1980? Je mettrais cela dans le top cinq des Bordeaux des années 1980. Cela pourrait-il se frayer un chemin jusqu’à la perfection ?” ►Voir nos autres millésimes du domaine◄  

 

Le 1989 “presque parfait” notés 99+/100

  • Domaine Huet, Vouvray, Clos du Bourg Moelleux Première Trie : Stephan Reinhardt le 30 nov. 2015 “Ce vin a une couleur orange intense à ambrée exceptionnellement intense et un fruit explosif au nez. Très mûr, concentré et aromatique – plus semblable à un confit d’abricot ou d’orange sanguine – et soutenu par des arômes épicés et frais de citron, ce nez incroyablement net et précis indique une grande profondeur et une grande concentration. En effet, ce vin ressemble à un sirop ou à un nectar en bouche, si concentré, si brillant et intense dans l’expression de son fruit alors que l’acidité vive et laser est celle d’un Eiswein, comme si le vin était encore en fermentation …! Ce que j’ai ici sur ma table est juste la bouteille parfaite bien que l’on puisse dire que l’acidité est trop dominante, les tanins sont un peu trop adhérents, et le style un peu mais trop oxydatif (pensez au blanc de porto et au sherry doux), mais J’aime quand un vin soulève des questions et ne vous permet pas d’aller de l’avant avec le prochain. Il y a tant de finesse et d’élégance que de dramatisme dans ce vin, comme s’il s’agissait du Macbeth de Shakespeare interprété par un viticulteur.”

 

Les vins de 1989 notés 99/100

  • Domaine Huet, Vouvray, Le Mont Moelleux Première Trie : Stephan Reinhardt le 30 nov. 2015 “De couleur jaune doré lumineux, le Vouvray Le Mont Moelleux Première Trie 1989 au gingembre révèle le bouquet subtil et aromatique, cool et aristocratique typique de ce lieu-dit, adjacent à la Loire avec sa marne verdâtre sols silex. Des arômes de fruits très clairs et délicats, mais intenses et concentrés, ainsi que des arômes de camomille et de minéraux au nez, migrent vers une bouche extrêmement élégante et d’une grande finesse avec des arômes de pêche douce et une bouche intense et intense, d’une pureté stimulante, précise et salée de toutes les finitions sans fin.” ►Voir nos autres millésimes du domaine◄  

  • Domaine de La Romanée-Conti, Montrachet Grand Cru : Robert Parker le 21 février 1992 “Sans surprise, ceci est un autre exemple impressionnant du Domaine de la Romanée-Conti. Si vous recherchez la pureté, l’épaisseur de miel et la glycérine, vous ne trouverez pas de Chardonnay plus concentré dans le monde. Voici une bouteille qui vous offrira un nez impressionnant de miel, de beurre, de pomme, entremêlées d’arômes de noix fumées et de chêne neuf grillé. En bouche, il est presque gras en raison de son extraordinaire viscosité, épaisseur et richesse. La finition est explosive, et si l’alcool doit être supérieur à 14,5%, il ne peut pas être détecté à cause de la concentration phénoménale du vin. ”   

  • Guigal, Côte-Rôtie, La Landonne : Jeb Dunnuck le 14 septembre 2015 “Un autre vin sensationnel est le 1989 Côte Rotie la Landonne. Servi juste à côté du ’99 et d’une couleur rubis aussi profonde, il offrait une gamme classique de truffes, de sous-bois, de réglisse, de viandes fumées, d’olives noires et de fruits noirs sucrés. Profond, concentré, ultra-pur et avec des tanins puissants, le Côte-Rôtie est un mateur puissant et pleinement mûr qui continuera de vous faire chavirer au cours des dix prochaines années ou plus.” ►Voir nos autres millésimes du domaine◄

  • Guigal, Côte-Rôtie, La Turque : Robert Parker le 1er janvier 1997 “Des notes précoces, douces et confiturées. Des arômes de fumée, de réglisse et de framboise noire, ainsi que sa richesse phénoménale, en font une autre expérience de dégustation extraordinaire. Corsé, dense et épais, ce vin possède l’essence de cerise noire. Encore jeune, il est déjà magnifique à boire. Maturité prévue: maintenant-2012.”  ►Voir nos autres millésimes du domaine◄

  • Henri Bonneau, Châteauneuf-du-Pape, Réserve des Célestins : Robert Parker le 1er janvier 2003 “L’année 1989 est de plus en plus proche du céleste 1990. Cette cuvée était fabuleuse lorsqu’elle était goûtée dans les caves de Bonneau, mais elle a été fermée après la mise en bouteille. Peut-être même plus puissant et tannique que le 1990, et plus arriéré, le 1989 semble être un grand classique. C’est une Réserve des Celestins à oublier pour encore 3-8 ans. Il possède toutes les caractéristiques des années 1990, mais tout est emballé dans une personnalité plus linéaire. Des trucs incroyables! Maturité prévue: 2009-2035.”  

 

Commandez un grand vin de 1989

C’était le classement des vins les mieux notés du millésime 1989. Il existe bien évidemment d’autres merveilles dans ce millésime (exemple : Château Margaux 1989 noté 100/100 par the Wine Spectator, une autre grande équipe de professionnels).

N’hésitez pas à poser vos questions en commentaires ! Rendez-vous sur le site si vous recherchez de grands vins du millésime 1989. Découvrez également tous nos millésimes avec la possibilité d’effectuer votre coffret cadeau vin.

Acheter un grand cru de 1989