Le château Laroque a une très longue histoire et un très bon palmarès dans l'appellation Saint-Émilion. Le Château Laroque remonte au 12ème siècle. En fait, il reste un petit vestige de la tour originale construite au XIIe siècle. Le domaine tel que nous le connaissons aujourd'hui, avec son magnifique château, a été construit au XVIIe siècle par le marquis de Rochefort-Lavie.

La propriété est restée aux mains de la même famille jusqu'à ce que la dépression frappe en 1929. Comme beaucoup de familles et d'entreprises de l'époque, les propriétaires n'avaient pas les fonds nécessaires pour entretenir le domaine et les vignes. Pendant plusieurs années, le vin a cessé d'être produit au château Laroque.

L'ère moderne du Château Laroque commence en 1935, lorsque la propriété est achetée par la famille Beaumartin aux descendants du marquis de Rochefort-Lavie.

En 1962, le vignoble du Château Laroque a été entièrement replanté et les installations de vinification ont également été modernisées. La situation est restée à peu près la même pendant près de 50 ans.

À cette époque, le château avait besoin de réparations, les caves avaient besoin d'être modernisées et le vignoble devait être replanté en grande partie. Des changements positifs ont commencé à se produire à partir du millésime 2015, comme vous le verrez. Aujourd'hui, le château Laroque est probablement mieux connu pour son architecture étonnante et ses jardins parfaitement entretenus.

C'est vraiment l'une des plus belles structures de la rive droite. Cependant, avec toutes les améliorations qui s'y produisent et leur volonté de dépenser les fonds nécessaires pour redresser la situation, vous pouvez vous attendre à ce que les choses commencent à changer rapidement.

Vinification 

Le vignoble de 61 hectares du château Laroque est planté à 87% de merlot, 11% de cabernet franc et 2% de cabernet sauvignon. Le terroir est argileux avec un sol calcaire. Le vignoble est situé au nord-est du village de Saint Emilion sur la commune de St. Christophe des Bardes. Le château Laroque possède le plus grand vignoble de Saint-Émilion.

Cependant, seuls 40 hectares de vignes sont classés en Grand Cru Classé. Les 21 hectares de vignes restants sont considérés comme Grand Cru de Saint-Émilion. Pour revenir à ces 40 hectares, seuls 27 hectares de vignes sont utilisés pour produire leur meilleur vin, le Château Laroque. Comme vous pouvez le voir, la sélection est importante ici, d'autant plus qu'il s'agit d'un grand vignoble.

Les meilleurs 27 hectares sont situés sur des sols profonds et riches en argile, à proximité du château Troplong Mondot. Ils possèdent une autre parcelle de vigne exceptionnelle sur argile, à proximité de leur voisin, le château Rocheyron.

Les vignes sont âgées en moyenne de 40 ans. Cependant, elles ont de vieilles vignes. 14 hectares de vignes ont presque 55 ans. Le vignoble du Château Laroque est planté à une densité de 6 000 pieds de vigne par hectare.

Au Château Laroque, le vignoble est géré selon des techniques 100% biologiques. Mais ils choisissent de ne pas être certifiés biologiques, ce qui leur permet de faire des choix plus variés. Ils sont également biodiversifiés, ce qui signifie qu'ils sont certifiés HVE.

Cuves Laroque 300x220 Chateau Laroque St. Emilion Bordeaux, Guide complet

Pour produire le vin du Château Laroque, le vin est fermenté dans des cuves traditionnelles en ciment bleu cobalt à température contrôlée, de taille variable pour faciliter la vinification parcellaire. Le vin est élevé dans des fûts de chêne français neufs à 50 % pendant 12 mois avant d'être mis en bouteille. Environ 11 000 caisses de Château Laroque sont produites dans un millésime moyen.

Le Château Laroque reste relativement peu connu car les vins n'ont pas été vendus en primeur par les négociants. Les vins ont souvent été mis en vente quelques années après la mise en bouteille du millésime. La majeure partie de la production est vendue en France. Mais cela devrait changer.

Le château Laroque a annoncé qu'il était prêt à produire du vin de qualité à partir du millésime 2015. Plus tôt cette année-là, ils ont engagé David Suire comme directeur du domaine. David Suire est expérimenté et bien connu à Bordeaux, en particulier à Saint-Émilion pour son travail avec l'équipe de Nicolas Thienpont et Stéphane Derenoncourt.

Affinez votre

Recherche

Aucune disponibilité sur cette référence à ce jour :

Ne manquez pas les prochains arrivages en créant votre alerte email !